dimanche 6 décembre 2015

Le livre perdu des sortilèges de Déborah Harkness

Résumé :
Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis :
Quelle lecture ! Je n'ai pas pu lâcher ce livre, commencé vendredi soir et terminé hier en fin d'après-midi. Hormis quelques passages longuets par-ci par-là, j'ai trouvé ce premier tome fantastique! Ainsi je n'échappe pas à l'enthousiasme général qui règne sur la blogosphère sur cette trilogie, j'espère que la médiathèque a la suite !!!

Diana est une sorcière qui utilise très peu ses pouvoirs, elle préfère vivre comme une humaine. C'est une jeune femme indépendante, passionnée par l'histoire et qui mène des recherches sur l'alchimie. C'est lors de ses recherches que Diana va pouvoir consulter l'Ashmole 782, elle se rend bien compte que le livre est ensorcelé mais elle ne s'y intéresse pas plus que ça. Or ce livre est recherché par tous : sorciers, vampires, démons, et c'est là que les ennuis arrivent !

Diana va se trouver un allié inattendu, Matthew un vampire. Malgré les préjugés qu'ont les créatures les unes sur les autres, Diana et Matthew se lie d'amitié puis tombe amoureux. J'ai beaucoup aimé l'évolution de leur relation et les suivre dans leur découvertes respectives de l'autre. Matthew est très protecteur envers Diana,et la pousse à utiliser sa magie.J'ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires comme Ysabeau, Marthe, Sarah, Hamish, chacun ayant son caractère, sa spécificité et son importance.

Déborah Harkness nous offre un livre très fourni, qui nous parle autant d'alchimie, de génétique, d'histoire, et c'est très intéressant car tout est lié. C'est un récit très bien décrit, riche en émotion et en rebondissements. Si vous n'avez pas encore sauté le pas pour cette trilogie, je vous invite à le faire !

mercredi 2 décembre 2015

Des moments si précieux de Jill Mansell


Résumé :
Dexter Yates est un riche playboy londonien. Sa vie, il la partage entre son travail et ses folles soirées en agréable compagnie. il s'est offert un cottage aux Bruyères, charmant petit village anglais, dans lequel il ne met jamais les pieds.
Tout ce bel univers s'effondre lorsque sa sœur Laura meurt subitement. Il est anéanti. Elle élevait seule sa petite Delphi de huit mois. Qui va désormais prendre soin de la fillette ? Dexter adore sa nièce mais, il lui faut se rendre à l'évidence, il en est totalement incapable.
Un soir de désespoir, sous une pluie battante, il prend sa voiture et se rend aux Bruyères. Là, il frappe à la porte du café, clos à cette heure. la pétillante Molly utilise le lieu, après sa fermeture, pour donner des cours de dessin. Elle allait rentrer chez elle quand elle découvre, dégoulinant sur le seuil, son séduisant voisin. Méconnaissable.
Elle fait entrer l'homme trempé, lui offre un café et l'écoute lui raconter la tragédie qui vient de le frapper. Quand il évoque le destin brisé de la petite Delphi, qui devra être placée, Molly s'insurge : pourquoi serait-il moins doué qu'un autre pour s'occuper de l'enfant ?


Mon avis :
Des moments si précieux est tout à fait ce que j'en attendais lorsque je l'ai emprunté, et en plus il m' a surprise en s'ouvrant sur les habitants des Bruyères, ajoutant ainsi d'autres histoires toutes aussi intéressantes. En somme ce roman est une belle surprise !

J'ai tout de suite été embarquée dans l'histoire, l'auteure a un style très fluide, avec des chapitres assez court ce qui rythme bien la lecture. Jill Mansell sait comment rendre ses personnages attachants, réels, tellement humain. On ne peut que craquer pour Dex, ce terrible don jouan, qui décide de prendre un nouveau départ en s'occupant de sa toute petite nièce. Adieu les conquêtes, adieu les nuits alcoolisées, bonjour les couches culottes, bonjour bébé...Et il est tellement mieux dans ce rôle de père, on sent tout l'amour qui l'a pour Delphy et comment il progresse de jour en jour. 

Molly aussi m'a beaucoup plu, elle manque un peu de confiance en elle concernant ses relations amoureuses. C'est elle qui a incité Dex à prendre ses responsabilités, croyant en ses capacités. Molly est jeune femme généreuse, toujours prête à aider ses proches et qui a aussi ses convictions.

Et puis il y a tous les autres Frankie et sa fille Amber, qui vivent une période difficile, Hope qui hésite à retrouver son amour de jeunesse... Des histoires plus ou moins tristes, avec plus ou moins de péripéties, et comme dans toute bonne romance, tout se finit bien pour tout le monde. Et ça fait du bien, de voir que malgré les épreuves, les aléas de la vie, chacun a droit au bonheur.

Je ne peux pas trop en dire plus, pour ne pas tout gâcher, mais c'est vraiment une (des) belle romance, pour ceux qui aiment ce genre, des moments si précieux saura retenir votre attention !

lundi 30 novembre 2015

Bilan Novembre 2015





Nous voilà arrivé au 30 novembre, un mois que j'ai trouvé un poil long et un peu tristounet. Entre le temps plutôt maussade, les attentats de Paris  et quelques soucis perso, autant vous dire que j'ai hâte de partir en vacances dans 15 jours ! Mais revenons-en au bilan livresque qui est globalement positif!

Ce mois-ci j'ai lu :
- Les suprêmes d'Edward Kelsey Moore, que j'ai adoré ! Une très belle histoire d'amitié, avec des personnages charismatiques qui donnent envie de les connaitre encore plus.
- L'île du point Némo de Jean Marie Blas de Roblès , que j'ai abandonné. j'ai été très partagé par ce que j'ai lu, certains passages sont très cru (limite porno) dont je n'ai pas compris l'utilité et qui m'ont mis mal à l'aise. mais j'avais quand même envie d'en savoir plus sur l'aventure des personnages principaux... Piétinant plus qu'autre chose, je l'ai laissé tombé...
- Lamentation T1 des psaumes d'Isaack de Ken Scholes, un premier tome très riche en intrigue, en personnage. Un style qui change un peu, car on suit les évènements à travers chacun des personnages, ce qui donne un bon rythme de lecture. J'ai hâte de me procurer la suite en janvier !
- Une vie entre deux océans de Margot L Stedman, que j'ai également adoré ! Une très belle histoire mais qui apporte aussi son lot de conséquence. On ne reste pas indifférent face à ce couple.

En ce moment je lis :
- Des moments si précieux de Jill Mansell, commencé hier je crois qu'il ne va pas faire long feu ! De l'émotion en perspective !

Mes prochaines lectures :
- Le livre perdu des sortilèges de Déborah Harkness, j'en ai beaucoup entendu parler sur la toile, j'ai hâte de voir ce que ça donne
- Intégrale 1 des Aventuriers de la mer de Robin Hobb, prévu pendant mon voyage !

Ma PAL a tout petit peu augmenté avec mon anniversaire




Sinon côté ballade, nous sommes allés au château de Bretesche à Missillac, absolument magnifique.




On a été à la pointe st Gildas, pour admirer le coucher de soleil



Voilà pour ce mois de novembre, et comme vous l'aurez compris je pars en vacances dans 15 jours, donc autant vous dire que le blog ne sera pas très actif en décembre ! Je vous souhaite à tous un très beau mois de décembre, passez de joyeuses fêtes et à bientôt :)







samedi 28 novembre 2015

Une vie entre deux oceans de Margot L. Stedman

Résumé :
Libéré de l'horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l'île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l'abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l'impossibilité d'avoir un enfant. Jusqu'à ce jour d'avril où un dinghy vient s'abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d'un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d'ignorer le règlement, de ne pas signaler «l'incident» et de garder avec eux l'enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices... Un premier roman plébiscité dans le monde entier qui interroge les liens du cœur et du sang.

Mon avis:
Un livre qui me faisait de l’œil depuis trèèès longtemps mais que je ne me décidais pas à acheter, alors quand je suis tombée dessus à la médiathèque, autant dire que je ne me suis pas posée de question ! Et je ne regrette pas !

Comme je l'ai remarqué sur la blogosphère, une vie entre deux océans ne laisse personne indifférent ! Et comment l'être face aux choix de ce couple, qui va bouleverser leur vie à jamais. Le roman commence avec la découverte du dinghy avec un son bord un homme mort et un bébé sain et sauf, auquel Isabel s'attache immédiatement... On laisse ce prologue de coté, pour découvrir Tom, un survivant de la Grande Guerre, qui s'apprête à devenir gardien de phare sur la petite île de Janus.

Tom est un homme très attachant, blessé par ce qu'il a pu accomplir pendant la guerre et qui cherche à s'en éloigner le plus possible. C'est un homme humble, assez renfermé sur lui-même, travailleur et qui va réapprendre la vie, notamment grâce à Isabel. Isabel est plus jeune que lui, c'est une jeune femme pleine de vitalité et qui rêve d'une belle famille, elle est faite pour la maternité. Mais la vie en décide autrement, elle fait trois fausses couches qui la laisse complètement anéantie...Alors qu'en survient ce bébé "miracle", Isabel veut le garder.

On le voit tout le long du roman, comment cette décision va changer leurs vies. Isabel est rayonnante dans sa maternité, elle a éprouve un amour incroyable pour Lucy et ne regrettera jamais ce choix. Pour Tom c'est beaucoup plus compliqué, alors certes la paternité va le transformer, l'ouvrir encore plus aux autres. Mais la culpabilité, et le remords ne le quitteront jamais, car peut-être que la mère du bébé est toujours vivante... Pendant ma lecture j'ai compris les raisons, les sentiments de chacun, ce qui me les a rendu d'autant plus attachants. Certains passages m'ont beaucoup émue, ou bousculer. Bref on est pas indifférent !

Et puis il y a l'ambiance de la vie sur l'île,avec le phare. Une vie de solitude, de contemplation, loin de la ville. Perso, je me suis très bien imaginé l'île, monter les cent quatre vingts marche pour allumer le phare, le bruit de l’océan, du vent...Un grand dépaysement en somme !

Je ne peux que vous conseiller ce roman, riche en émotion, qui va vous bousculer, vous faire réfléchir. A découvrir absolument !

lundi 23 novembre 2015

Lamentation, T1 Les psaumes d'Isaak de Ken Scholes

Résumé :
La cité de Windwir vient d'être anéantie, et avec elle la Grande Bibliothèque où reposait la mémoire du monde. L'onde de choc de cette catastrophe rompt les équilibres politiques et religieux des Terres Nommées, attise les convoitises, ravive les complots, met à mal les alliances. La guerre est inévitable.
Rudolfo le roi tsigane, seigneur des Neuf Maisons Sylvestres, est le premier sur les lieux et recueille dans les ruines un automate de métal. Agité de sanglots et rongé par la culpabilité, celui-ci s'accuse d être à l'origine du drame. Quel est son terrifiant secret ? A-t-il été manipulé ? Qui voulait la destruction de Windwir et pourquoi ?
Mais voilà que Neb, un jeune moine orphelin qui a assisté à l'horreur, commence à faire des rêves prophétiques...


Mon avis :
Je dois dire que ce premier tome m'a fait forte impression, surtout après une lecture difficile, je me suis laissée vite embarquer par cette histoire. J'ai apprécié changer de point de vue à travers les différents personnages, surtout que là il y en a plusieurs et que chacun aborde les évènements à sa manière. C'est une façon intéressante pour en apprendre plus sur nos héros, et de comprendre les méandres de l'intrigue.

J'ai apprécié chacun des personnages hormis Sethbert qui a le rôle du "méchant". Rudolpho est un homme attachant, solide, humble, un personnage clé pour la suite de la trilogie c'est sûr ! Neb est le seul a avoir vu le massacre de Windwir, et cela va changer sa vie. On le voit prendre de l'assurance au fil des pages, j'ai hâte de suivre son évolution. Le personnage le plus intriguant est certainement Vlad, qui tire les ficelles dans l'ombre pour parvenir à ses fins, comment fait-il ? Un personnage complexe qui alimente l'intrigue. Je ne vais pas faire le tour de tous les personnages, mais tous ont su me marquer à un moment ou un autre, et j'ai très envie de connaitre la suite de leurs aventures.

Le point fort ce premier volume est sûrement l'intrigue, la fin me laisse avec plein de questions et j'ai hâte de me procurer la suite pour en savoir plus. Tout est très bien ficelé, cohérent, et on veut savoir qui a détruit Windwir et pourquoi ? Manipulation, complots tout y est pour donner envie au lecteur d'en savoir plus.

vendredi 6 novembre 2015

Les suprêmes d'Edward Kelsey Moore

Résumé :
Elles se sont rencontrées dans les années 1960 et ne se sont plus jamais quittées : tout le monde les appelle "les Suprêmes", en hommage au célèbre groupe des années 1970. Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles "quinquas" afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont fait d’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles élaborent leurs stratégies de survie et se gavent de poulet frit.
Rendez-vous avec vos futures meilleures amies…


Mon avis :
Les suprêmes me faisait envie depuis longtemps, surtout suite aux chroniques très positives de Cajou et de Stellabloggueuse de l'année dernière. Alors lorsque je suis tombée dessus à la médiathèque je n'ai pas hésité une seconde ! Et comme les filles, j'ai beaucoup aimé !

Les suprêmes sont trois amies d'enfance, que rien ne peut séparer. Odette est la narratrice principale, c'est une femme forte, qui n'a peur de rien et qui a la faculté de parler avec les morts (c'est de famille). Elle a toujours les bons mots (parfois durs) pour remettre les gens qu'elle aime sur le droit chemin. Vient ensuite Clarice, incroyable pianiste qui subit les infidélités de son mari depuis toujours et qui est rongée par toute la colère accumulée... Le trio se termine avec Barbara Jean, une femme blessée qui a du mal à remonter la pente.

Le récit est entremêlé entre le présent et le passé, ce qui nous permet de les suivre depuis leur adolescence avec leurs premiers amours jusqu'à la cinquantaine et leurs dernières péripéties. Ces retours en arrière sont essentiels car ils nous permettent de mieux comprendre le présent. J'ai trouvé ce roman plutôt mélancolique, même si il y a je l'avoue quelques scènes vraiment tordantes! Donc une ambiance mélancolique par la présence de la mort,de la perte, de la maladie...Cette mélancolie se traduit par beaucoup d'émotion, on a envie de rejoindre les suprêmes et de les épauler à leur tour.

Ce qui est sûr, c'est que l'auteur sait nous faire aimer l'ensemble de ses personnages, ils sont bien construits, avec des caractères complètements différents mais qui se complètent. Les personnages secondaires sont aussi attachants et intriguant (notamment le fantôme de Mme Roosevelt qui annonce la mort..) Chick, la folie des grandeurs de Véronica...bref il y en a pour tout les goûts, c'est assez varié ! 
Le style de l'auteur est très fluide et imaginé, j'arrivais très bien à m'imaginer les scenes. Une écriture chargée d'émotion. J'ai été touché par chacune des trois héroines, peut-être un peu plus par Barbara Jean qui n'a pas été épargné par la vie, mais qui à la fin retrouve la joie de vivre. Une très belle histoire d'amitié, qui fait chaud au coeur.

Alors si vous n'avez pas encore découvert les suprêmes, je vous conseille de sauter le pas, vous ne serez pas déçu par l'histoire de ces femmes !

samedi 31 octobre 2015

Bilan octobre 2015

Je suis toujours surprise qu'on soit déjà à la fin du mois ! Un mois d'octobre plutôt bien rempli, mes parents sont venus passé quelques jours chez nous, une sortie avec le club photo au parc de Maulévrier et quelques lectures ! Je n'ai pas fait beaucoup de chronique ce mois-ci, je ne savais pas trop quoi dire de mes lectures.

Ce mois-ci j'ai lu :
-L'épée de l'orage tome 1 de Rigante de David Gemmel, j'ai bien aimé suivre Connovar mais je n'ai pas été plus emballée que ça par l'histoire. Et en plus je me suis rendue compte que la suite se passait des années plus tard...ça m'a refroidi, j'aurai préféré suivre Connovar jusqu'au bout. Du coup pas de chronique !
- Le cercle de Dinas Bran de Sophia Raymon, une très bonne suprise ! J'en avais entendu beaucoup de bien et je ne déroge pas à la règle ! Une bonne intrigue, des personnages bien travaillés...bref à lire !
- Un amour vintage d'Isabel Wolff, là aussi une bonne surprise avec ce roman chick-lit. Une trame de fond très intéressante sur la 2GM et des personnages attachants !

En ce moment je lis :
- Les suprêmes d'Edward Kelsey Moore, juste commencer et j'accroche bien !

Prochaines lectures :
- l'île du point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès
- Lamentation tome 1 des psaumes d'isaak de Ken Scholes

Sinon je n'ai fait aucun achat livresque, je me suis juste acheté un jeu video harry potter années 1 à 4 en lego sur la PS3. Ca faisait quelques temps que ce jeu me faisait envie, et bien je ne regrette pas c'est plutôt sympa !

Je vous rajoute deux photos prises lors de la sortie vitesse avec le club photo, arrivé à une certaine vitesse, les voitures disparaissent de l'image et seuls les phares restent...




vendredi 30 octobre 2015

Un amour vintage d'Isabel Wolff


Résumé :
Phoebe Swift vient d’ouvrir une boutique de vêtements d’occasion à Blackheath. Pour surmonter sa tristesse due à la mort de sa meilleure amie, Emma, elle se réfugie dans son métier : rendre à ces merveilleuses pièces vintage leur splendeur passée et leur offrir une nouvelle vie.
Quelle est l’histoire de ces vêtements vintage ? Quels secrets révéleraient-ils s’ils pouvaient parler ?
Un jour, Phoebe rencontre une vieille dame française, Thérèse, qui souhaite lui vendre quelques robes et costumes élégants. Parmi sa garde-robe, Phoebe découvre un manteau d’enfant bleu ciel, datant des années 1940. Dans un premier temps, Thérèse préfère garder le secret sur l’histoire de ce manteau, mais au fur et à mesure que les deux femmes deviennent amies, elle se confie à Phoebe. Phoebe écoute l’histoire du petit manteau bleu ciel sans se douter que celui-ci a un lien profond et intime avec sa propre vie…


Mon avis :

Un amour vintage est une agréable surprise, lu en quelques heures. J'ai été très touché par les personnages et par l'histoire de Thérèse.

Phoebe vient d'ouvrir une boutique vintage, passionnée par cette mode. Grâce à une interview sa boutique se fait connaitre et connait un succès croissant. Pour trouver ces pièces de collection, Phoebe parcourt les ventes en enchère, les brocantes ou encore se rend chez les particuliers qui souhaitent se débarrasser de leurs affaires.  C'est ainsi qu'elle fait la connaissance de Mme Bell Thérèse, hantée par son passé lors de la 2nde guerre mondiale. Son histoire est bouleversante; Thérèse est remplie de remords depuis ce fameux jour... elle aurait temps voulu que son amie Monique survive à la guerre...
Ainsi Thérèse et Phoebe ont un point commun, elles se sentent chacune responsable de la mort de leurs amies respectives, et combien c'est douloureux de vivre avec cette culpabilité. Une vraie relation d'amitié se créee entre ces deux femmes, elles se soutiennent, se réconfortent... Cette relation intergénérationnelle me plait beaucoup, faisant écho à la mienne (je suis bénévole aux petits frères des pauvres, et me rends régulièrement chez une personne âgée).

Parlons un peu plus de Phoebe, elle sort d'une rupture difficile avec son ex-fiancé suite à la mort d'Emma, sa meilleure amie. Phoebe se plonge dans le travail de sa boutique pour tenter d'atténuer sa culpabilité. Elle fait la connaissance de Dan, un journaliste local qui lui fait un petit coup de pub sur sa boutique. Dan est un personnage atypique, il s'habille de façon dépareillé et est assez spontané dans ses réflexions. Phoebe est sensible à la joie de vivre de Dan, il la réconforte. 
Mais c'est auprès de Miles que Phoebe tente de "refaire sa vie" (enfin le début d'une histoire). Miles est un homme charmant, près de la cinquantaine avec une fille de 16 ans. Tout comme Phoebe j'ai vite été exaspéré par la relation qu'il entretien avec sa fille Roxy. Il lui passe tout, la gâte beaucoup trop, il la pense blanche comme neige... Roxy est bien son talon d'Achille finalement, et c'est bien dommage...

J'ai aussi beaucoup aimé le dénuement, qui m'a beaucoup émue (oui j'ai versé une petite larmichette!), je ne vous en dit pas plus au cas où vous liriez Un amour vintage !
Ce fût  une très belle lecture pour ma part, que je ne peux que vous recommandé !

mardi 27 octobre 2015

Couleurs automnales

Bonjour les amis, aujourd'hui j'ai envie de partager quelques photos avec vous que j'ai prise lors d'une sortie avec mon club photo.

Nous sommes allés au parc oriental de Maulévrier (près de Cholet), ce parc était rattaché au château de Colbert au 17 eme siècle. Le parc a été remis à jour par un architecte à la fin des années 1890, qui a crée un jardin japonais. On y retrouve encore aujourd'hui des éléments qui étaient présent lors de l'exposition universelle de 1900...

Un cadre absolument magnifique, surtout avec les couleurs de cette jolie saison. J'ai vraiment passé un excellent moment.




Château de Colbert








Le lion était à l'expo universelle de 1900

Autel du temple Khmer





Temple Khmer

mercredi 21 octobre 2015

Le cercle de Dinas Bran de Sophia Raymond

Résumé :
Survivante du tsunami de 2004, Anna Jensen a été déclarée cliniquement morte pendant quelques instants lors de son hospitalisation. Depuis la graphiste parisienne est hantée, la nuit, par d'angoissantes visions de l'enfer et par l'image d'une jeune mariée enterrée vivante. Aidée par Will Aberdeen, journaliste new-yorkais enquêtant sur les expériences de mort imminente, elle cherche à comprendre le sens de ses cauchemars. traqués par de mystérieux tueurs professionnels, Will et Anna se lancent sur les traces d'un secret ancestral mêlant magie druidique et croyances ésotériques. Leur soif de vérité va rapidement se transformer en course contre la mort.

Mon avis :
Comme beaucoup de monde sur la blogo, j'ai adoré ce livre que j'ai trouvé finement construit, avec une intrigue qui tient la route et qui nous fait voyager dans le temps.
Petit bonus surprise, je visualisais très bien le château de Trécesson car j'ai pu l'admirer en mars dernier pendant mes vacances en Bretagne. Je vous le montre ?

Et je viens de vérifier, l'auteure s'est inspirée d'une légende sur le fantôme de la dame blanche.  Je trouve sympa d'exploiter une légende et d'écrire un thriller avec cette thématique. Le lecteur oscille donc entre deux époques, 1755 avec Thomas de Trécesson et Estréla, et 2012 avec Will et Anna. J'ai bien aimé cette alternance (surtout présente au début du livre) qui nous donne des indices pour comprendre les aboutissants de l'histoire.

Anna est hantée par d'effrayants cauchemars depuis le tsunami, et elle cherche à en comprendre les raisons pour tenter de revivre normalement. Une séance chez une hypnotiseuse va lui ouvrir les portes vers un passé lointain.... et à partir de là tout s'enchaine à une vitesse incroyable ! Anna est en danger, mais sa quête de la vérité est essentielle. Mais surtout elle est soutenue par le charmant Will...
Car Will aussi est concerné par cette de quête de vérité, ayant reçu en héritage un certain journal de bord datant de 1755... On comprend très vite que les personnages sont liés, qu'il est question de réincarnation. J'ai trouvé ça passionnant ! Et mon côté romantique a succombé face aux amours qui se trouvent malgré les époques ^^

Le cercle de Dinas Bran, est un thriller très bien mené, on est assez vite embarqué dans ce contre la montre. Il est aussi très bien documenté sur les légendes celtiques, j'ai appris plein de choses sur les coutumes de l'époque. Et l'ambiance de Brocéliande est très bien mise en valeur, j'avais l'impression d'y être ! Et il faut attendre le dénouement pour comprendre le titre du livre, chose que j'attendais avec impatience !!

En clair, que du positif ! Une intrigue très bien menée, qui s'appuierait sur des faits réels apparemment, des personnages attachants et du suspens ! Voilà longtemps que je n'avais pas lu de thriller, je devrais le faire plus souvent !

samedi 3 octobre 2015

tag : je suis une fangirl

J'ai trouvé ce tag chez Liseron d'hiver il y a quelques jours et je l'avais trouvé très sympa ! J'avais un peu de temps devant ce matin pour m'y plencher dessus ! Je vous invite à le faire chez vous !!

1) Si tu avais la possibilité de correspondre avec un personnage de roman, lequel choisirais-tu ? Je choisirai Elisabeth Bennet, pour en savoir encore plus sur Darcy <3



 2) Tu peux inviter un auteur à l’apéro, de qui s’agit-il ? J'ai le droit de choisir un auteur qui est décédé ? Non parce que je partagerai vraiment un verre avec Pierre Bottero, que je trouve fantastique !



3) Si tu devais écrire une fanfiction, de quelle œuvre serait-elle tirée ? Je ne suis pas très fanfiction, mais je dirai peut-être Twilight pour suivre Renesmée et Jacob.

 4) Un de tes livres préférés va être adapté au cinéma (imaginons !) et on te propose d’y jouer un rôle, quel personnage choisirais-tu d’interpréter ? J'aimerai bien voir Cavalier Vert au ciné, ça ferait une super saga pleine d'action ! allez je n'aurai pas la prétention de vouloir interpréter Karigan qui est juste incroyable, mais peut-être Mara une cavalière amie de Karigan que j'apprécie beaucoup !

 5) Un de tes livres préférés a été adapté au cinéma, néanmoins tu n’es pas d’accord avec le choix de l’acteur/actrice pour jouer un des personnages, de quel personnage s’agit-il et quel(le) acteur/actrice verrais-tu à la place ? alors là le choix des acteurs n'est vraiment pas ma priorité, l'important c'est que l'histoire soit bien respectée ! Question suivante...

 6) Une de tes séries préférées est terminée mais tu souhaiterais voir une suite publiée. De quelle série s’agit-il ? Ce n'est pas vraiment une série vu que l'auteur n'a pas eu le temps d'écrire de suite. Je parle biensûr " des âmes croisées" de Pierre Bottero, où la fin nous laisse apercevoir un lien avec Gwendalavir mais malheureusement nous ne le saurons jamais...

 7) Voudrais-tu réécrire la fin d’un livre que tu as lu ? Si oui, de quel livre s’agit-il ? le dernier livre que j'ai lu "l'amour dure plus qu'une vie " où la fin m'a laissé perplexe. J'aurai aimé qu'on suive Daniel dans son face à face avec son ennemi de toujours !
 8) Constitue ta famille livresque idéale : père, mère, frère et sœur. Choisis bien ! 
père : Charlie (twilight)
mère : Alexia (protectorat de l'ombrelle)
soeur: Karigan (cavalier vert)
frère : Salim (quête d'ewilan)
 
9) Pour quelle édition collector dépenserais-tu sans hésiter la moitié de ton salaire ? Je ne cours pas après les éditions collectors, je ne serai pas contre une belle édition de harry potter, ou la quête et les mondes d'ewilan sous forme d'intégrale (ils sont trop beaux !!!)

mercredi 30 septembre 2015

Bilan septembre 2015


Un mois de septembre plutôt riche en lecture, faut dire que j'ai été deux fois à la bibliothèque ! J'ai aussi fait des petites acquisitions à France Loisirs. Allez je vous parle de tout ça !

Ce mois-ci j'ai lu :
- le secret de la manufacture des chaussettes inusables d'Annie Barrows, une lecture très sympa avec des personnages attachants
- Atlantia d'Anny Condie, j'ai beaucoup aimé l'univers sous marin crée par l'auteure et retrouver sa plume addictive!!
- Petites recettes de bonheur pour temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan, un roman épistolaire très intéressant sur le quotidien de ces femmes qui attendent le retour de leurs maris partis à la guerre.
- Le voleur d'ombre de Marc Lévy, non chroniqué, j'ai bien aimé mais sans plus, ce n'est pas mon préféré de l'auteur !
- L'amour dure plus qu'une vie d'Ann Brashares, un concept plutôt original sur la réincarnation, une belle histoire d'amour de vie en vie. La fin m'a toutefois laissé un peu perplexe, j'aurai voulu en savoir plus !!!

Lecture en cours :
- Les larmes viendront plus tard de Lewis Desoto, en plein apartheid en Afrique du Sud, deux personnages féminins forts, il me reste encore un bon tiers à lire!

Prochaine lecture :
- L'épée de l'orage, tome 1 de régate de David Gemmel

Les nouveaux de ma PAL :
- le petit mensonge de Dieu de Cyril Massarotto, j'adore cet auteur !!!
- le  dernier brûleur d'étoiles de Sophie Van- Piguel, qui a reçu le prix de l'imaginaire 2015
- Mieux se connaitre pour mieux vivre sa vie, de la psycho, des tests, c'est mon livre offert de France Loisirs

Coté vie perso, je me suis inscrite à un club photo à St Nazaire ! J'ai toujours aimer photographier et je souhaitais mieux me servir de mon appareil pour améliorer mes photos, donc voilà je me suis lancée ! ^^ Mardi prochain, sortie de nuit avec le groupe je vous mettrais peut-être quelques photos !!

Je vous souhaite un très bon mois d'octobre ! 

jeudi 17 septembre 2015

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan


Résumé:
Entre Iowa et Massachusetts de 1943 à 1946
Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Laissée seule avec son fils de 3 ans, enceinte jusqu’aux yeux, la jeune femme cherche une occupation pour tromper la solitude. Un beau matin, Rita Vincenzo reçoit la lettre d’une inconnue du Massachussetts…

Entre Glory, jeunette impulsive, et Rita, femme de poigne au grand cœur, se tisse une amitié au fil de la plume. Une correspondance entre deux femmes séparées par des centaines de kilomètres, accidentellement rapprochées par l’absence de leurs époux, partis sur le front.

Étayée d’instants complices, de joies, de peines, de drames, cette correspondance offre à chacune des deux femmes un moment de réconfort unique dans un monde bouleversé par les échos de la guerre qui menacent de saper leur courage. Comment vivre dans un monde sans hommes ? Comment égayer le quotidien lorsque tout est rationné ? À qui confier le mal-être, la souffrance de celles qui attendent, impuissantes et fébriles des nouvelles des époux, des fils qu’elles ont vus partir de l’autre côté de l’océan ?Trois ans de correspondance, autant de partage de recettes, de conseils de jardinage, de confidences inavouées… pour l’une des plus belles histoires d’amitié jamais écrites.


Mon avis :
Voilà un certain temps que je n'avais pas lu de roman épistolaire, et ça fait du bien ! C'est un style que j'apprécie, on change de voix entre chaque lettre selon le personnage et cela donne un certain rythme à la lecture. En effet, on est comme nos héroines, on attend la prochaine lettre avec impatience pour connaitre les dernières nouvelles. La correspondance apporte de la joie dans le quotidien.

On suit donc Glory, une jeune maman de 23 ans et Rita une femme mûre qui a un grand fils, leurs maris et fils respectifs sont partis à la guerre, et ces deux femmes tissent un lien de solidarité, d'entraide, de complicité, d'amitié pour faire fasse à l'attente... A travers leurs lettres, nous sommes plongés dans le quotidien de ces femmes pendant la seconde guerre mondiale, qui doivent faire tourner leur pays pendant que les hommes sont partis. Plusieurs aspects sont abordés, ce qui rend les choses bien concrètes, Glory et Rita s'échangent différentes recettes pour faire face au rationnement, mais aussi des conseils de jardinage et sur la vie. Rita par son expérience de vie, apporte beaucoup de conseil à Glory, qui est encore jeune et un peu perdue... J'ai été touché par leur amitié, un lien très fort s'est tissé entre elles, sans même qu'elles se rencontrent.
J'ai aimé en découvrir plus sur les personnages secondaires, surtout Roleyne qui a une belle évolution je trouve, mais aussi l'histoire de Charlie ou encore la petite santé de Robbie...

Je n'irai pas jusqu'au coup de coeur pour ce roman, même si c'était une très belle lecture ! Pour les amateurs de correspondances, d'amitié et de fond historique, ce roman peut vous plaire !

mercredi 9 septembre 2015

Atlantia d'Ally Condie

Résumé:
 Depuis que la population a été divisée, une partie de l’humanité vit sous l’eau, dans la cité d’Atlantia, comme Rio et sa sœur jumelle, Bay. Tandis que les autres sont restés à la surface de la terre. Lorsqu’à l’heure du choix, le jour de ses dix-huit ans, Bay décide d’aller vivre En-Haut, Rio se sent trahie. Car c’est elle qui rêvait depuis toujours du sable et du ciel d’En-Haut. Mais un seul membre par famille est autorisé à partir. Pourquoi sa sœur l’a-t-elle abandonnée sans explication ? Tout en élaborant un plan pour la rejoindre, Rio se confronte au mystère qui entoure la mort de leur mère. Aidée par un garçon troublant, elle aura besoin de tout son courage et de sa persévérance pour découvrir les vérités qu’on lui cache. Sur elle-même, sa famille, mais aussi sur le beau monde d’Atlantia qui s’effrite, et les véritables dangers qui le mettent en péril…

Mon avis :
Atlantia m'a complètement subjugué, je ne pouvais pas lâcher mon livre, je l'ai dévoré en quelques heures !

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir l'écriture de l'auteure, elle nous donne suffisamment de descriptions pour que l'on puisse s'imaginer la ville d'Atlantia, qui se trouve dans l'océan. C'est un univers assez particulier, qui nous donne envie d'en savoir plus sur les conditions de vie de ces habitants. On voit par exemple, qu'ils sont tous obligés d'avoir leur masque à oxygène sur eux, au cas où il y aurait une fuite d'eau dans la bulle. J'ai bien aimé l'ambiance qui ressort de ce monde sous marin, et on ressent vite qu'il y a quelques mystères autour d'eux et une certaine précarité d'existence.

On suit la vie de Rio, qui ne comprend pas pourquoi sa sœur jumelle Bay l'a abandonné pour aller vivre En Haut, alors que c'était son rêve à elle. On voit combien elle est perdue sans sa sœur, et toute sa persévérance pour aller la retrouver. Car elle n'a qu'une envie, rejoindre sa sœur et découvrir le monde d'En Haut. On découvre également que Rio a un secret, un secret qui lui pèse et qui a aussi pesé sur la vie de sa mère et de sa soeur, elle se rend compte au fur et à mesure de ses découvertes, combien elles ont cherché à la protéger... Mais Rio est une jeune femme forte, qui a beaucoup de ressources et une envie de vivre incroyable. Elle m'a beaucoup plu !!

J'ai aussi beaucoup aimé True, un jeune homme qui cherche a aider Rio, car lui aussi a un être cher qui est monté En Haut, et dont il ne comprend pas le geste. True est un personnage intéressant, car plus l'intrigue se dévoile, plus on en apprend sur lui, et ça c'était une bonne surprise !

Bref vous l'avez compris, Atlantia m'a beaucoup plu, je sais qu'il a des avis plutôt mitigé sur la toile, à vous de vous faire votre propre avis !

dimanche 6 septembre 2015

Le secret de la manufacture des chaussettes inusables d'Annie Barrows



Résumé :
Layla Beck, une jeune citadine fortunée, fille d'un puissant sénateur du Delaware, refuse d'épouser le riche parti que son père a choisi pour elle et se voit contrainte d'accepter un emploi de rédactrice au sein d'une agence gouvernementale. Elle n'a jamais travaillé de sa vie, mais en ces temps de grande dépression, nécessité fait loi. Sa mission : se rendre dans la petite ville de Macedonia, interroger ses habitants hauts en couleur, et rédiger l'histoire de cette ville sur le point de célébrer le cent-cinquantenaire de sa fondation. Elle prend pension chez les Romeyn, des excentriques désargentés, autrefois propriétaires d'une grande fabrique de chaussettes et autres articles de bonneterie – Les Inusables Américaines – qui a été ravagée par un incendie plusieurs années auparavant. Ce drame, qui a coûté la vie au grand amour de Jottie Romeyn, reste gravé dans les mémoires et suscite encore bien des questions. Ce même été, Willa Romeyn, douze ans, grande admiratrice de Sherlock Holmes, décide de tourner le dos à l'enfance et d'utiliser ses dons de déduction pour percer les mystères qui semblent entourer sa famille. De question en réponse, de soupçon en révélation, Layla et Willa vont bouleverser le cours des choses, changer profondément et à jamais l'existence de tous les membres de leur petite communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

Mon avis 
Voilà quelques semaines que ce livre me faisait envie, ayant adoré le précédent roman de l'auteur, j'avais hâte de découvrir celui-ci !
Ce fut une lecture agréable, j'ai beaucoup aimé découvrir la petite ville de Macedonia et son histoire, ainsi que la famille Romeyn. Car bien sûr, ceux sont eux qui sont au cœur de ce livre. J'ai apprécié suivre Willa, qui cherche à faire sa place dans le monde des adultes avec "férocité et détermination". Willa cherche a en savoir un peu plus sur la vie de son père, Félix, qui a plus d'un secret dans son sac ! On sent combien les liens familiaux ont de l'importance pour cette famille, jusqu'à  même une extrême loyauté. En cela, Jottie m'a beaucoup touché, elle fait passer son frère et les filles avant son propre bonheur, sa propre liberté. Le lien aussi avec son amour perdu depuis des années m' a aussi beaucoup émue, notamment grâce aux petits flash back qui nous donnent un peu plus de détails sur Vause.

C'est un roman plutôt lent, il n' y a pas beaucoup d'action, quoique à un moment donné ça prend un peu plus d'ampleur et de dynamisme à notre lecture. Sa force reste ses personnages, autant qu'ils sont, ils apportent tous quelque chose à l'histoire et on apprend à les aimer (ou pas!). L'écriture est toujours aussi fluide, avec une alternance des styles ( quelques passages épistolaires, différentes narrations) qui dynamise là encore notre lecture.
Le secret de la manufacture des chaussettes inusables n'est pas un coup de coeur comme le cercle littéraire des  épluchures de patates, mais il reste très agréable à découvrir !

dimanche 9 août 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

Résumé :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…


Mon avis :
La bibliothèque des coeurs cabossés est un livre plein de tendresse, c'est vraiment ce que je retiens de ma lecture. Le rythme est plutôt lent, cela nous laisse le temps de nous immergé dans la vie de cette petite ville isolée, et d'apprendre à connaitre les habitants. 

J'ai aimé suivre Sara, cette amoureuse des livres assez renfermée sur elle-même, qui s'ouvre peu à peu aux autres. On se retrouve en elle, à travers notre passion pour la lecture et c'est plutôt agréable^^. Sara est vite adoptée par les habitants qui tentent de la mettre a l'aise en lui rendant multiples services. Mais Sara ne sent pas à l'aise de ne rien payer à quiconque  et décide de monter une librairie avec les livres d'Amy pour inciter les habitants à lire. Cette initiative va être à l'origine de la redynamisation de cette petite bourgade.

Par ailleurs on suit la vie de plusieurs personnages tels que Caroline, Tom, Georges.. J'ai aimé en apprendre plus sur eux, sur leurs morceaux d'histoires, leurs sentiments. Cela accentue le charme de cette petite ville. J'ai été un peu frustrée par la relation entre Tom et Sara qui tourne bien trop au tour du pot à mon goût.

En bref, des personnages excentriques et attachants qui sont remplis de bonne volonté qui fait chaud au coeur ! C'est un livre qui fait du bien et qui parle de livres (et ça c'est top!) 
A découvrir si le cœur vous en dit !

samedi 1 août 2015

Bilan juillet 2015

Déjà en août ! Je n'ai absolument pas vu passé juillet, faut dire que j'ai eu un mois plutôt chargé côté boulot ! J'ai quand même eu le temps de faire quelques lectures, et sorties intéressantes !

Ce mois-ci j'ai lu :
- Amis et RIEN de plus de Kristen Higgins, une romance comme je les aime, idéale pour l'été !
- La place de la vérité Tome4 de la série Pierre de lumière de Christian Jacq, j'ai enfin clos cette série égyptienne que j'ai bien apprécié dans l'ensemble
- Un chant au crépuscule de Michèle Rousset, une plongée dans l'Amérique des années 1850 avec les indiens. Une belle découverte !






 Lecture de plage :

Trois petites nouvelles d'auteures irlandaises.J'ai bien aimé la première nouvelle, mais alors la seconde m'a cassé les pieds (une femme qui est de très mauvaise humeur juste avant d'avoir ses règles...)J'espère que la troisième histoire sera plus rigolote !!!

Coté série, en ce moment nous sommes à fond dans les super héros entre Arrow, Flash et Dardevil. Dardevil a des passages quelque peu violent, c'est un peu déroutant ! Mais sinon on aime bien !

Coté sortie, je suis allée voir Charivari en concert au Pouliguen et c'était fantastique ! Yoann est un incroyable interprète. J'ai même pu lui dire quelque mots, il est très accessible ! Et quelle ambiance !!
video


Sinon, plus surprenant j'ai assisté à une course de dromadaire !! Le premier championnat de France de course de dromadaire passait à Pornichet la semaine dernière ! Autant dire que l'on n'allait pas rater ça ! Et j'ai ainsi pu découvrir l'ambiance des champs de course !
Vitesse 30km/h

Le vainqueur de la course !


Bon mois d'août à tous !